Alors que nous nous remettons du « lendemain de veille ” de la pandémie de COVID-19, de nombreuses compagnies d’assurance voient les avantages de quelques années d’augmentation des primes. La plupart font état d’une rentabilité dans certaines lignes et ont commencé à ” normaliser ” leurs augmentations de primes. Dernièrement, nous avons constaté des augmentations de primes d’environ 5 % pour la couverture des biens et équipements des polices d’assurance des brasseurs. 

Les principaux problèmes d’assurance à venir pour toutes les industries sont une fréquence accrue des événements météorologiques, l’impact des perturbations de la chaîne d’approvisionnement sur le coût des matériaux de construction et une inflation en hausse. Les brasseurs et distillateurs canadiens doivent réexaminer les coûts de remplacement des équipements, des matières premières et des produits finis tels que l’aluminium, le verre et les matériaux d’emballage. Ces coûts pourraient augmenter de 20 à 40 % et devraient être reflétés dans les valeurs d’assurance.   

Au fur et à mesure que les entreprises se « normaliseront », celles qui exploitent des restaurants et des brasseries, ainsi que des événements, des spectacles ou des revenus de location, verront très probablement leurs primes minimales augmenter en raison de l’exposition à la responsabilité de l’hôte en matière d’alcool, qui continue de régir la composante responsabilité civile générale du programme d’assurance.

Le rappel de produits continue d’être une préoccupation constante. Bien que le contrôle de la qualité des niveaux de pH et d’oxygène soit une priorité absolue, même une petite erreur dans l’étalonnage de l’équipement de mesure peut entraîner des frais de rappel coûteux. Une assurance pour ces coûts, les pertes de revenus et les dommages à la réputation est disponible et devrait faire partie de la considération de votre programme annuel.   

Les primes d’assurance automobile se sont stabilisées en 2022. En veillant à ce que les conducteurs aient trois ans d’expérience dans la conduite d’un véhicule de livraison similaire, qu’ils aient un dossier vierge et qu’ils soient âgés de plus de 25 ans, les primes resteront sous contrôle.  

Les cyberprimes augmentent de 30 à 50 % en raison de l’augmentation exponentielle de la fréquence et des revendications des attaques par rançongiciel. L’authentification multifactorielle (AMF) doit être mise en œuvre dans tous les domaines afin d’améliorer votre admissibilité à la cyberassurance.

La responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants est redevenue rentable pour les assureurs et certaines approches restrictives en matière de souscription sont en train d’être assouplies. Cela dit, les entreprises dont la situation financière n’est pas des plus brillantes ou celles qui présentent des sinistres, notamment des cas de licenciement injustifié, de discrimination et de harcèlement liés à la responsabilité des pratiques d’emploi (RPE), continueront de voir leurs primes augmenter.

Que peuvent faire les entreprises pour aider à minimiser les augmentations des coûts d’assurance ? 

Le temps peut être un outil très précieux dans le processus de renouvellement et de révision. Des évaluations complètes des polices et des mises à jour opportunes des revenus, des opérations et des actifs simplifieront vos renouvellements. Un examen des déductions peut également aider à gérer les augmentations potentielles des primes. 

Pour le reste de l’année 2022 :

  • Les primes se stabiliseront avec des augmentations mineures.
  • Les évaluations de l’équipement et du matériel actuels doivent être priorisées.  
  • Le besoin de courtiers de qualité qui connaissent votre entreprise se poursuivra.

Gallagher célèbre l’importance de la communauté et des entreprises qu’elle sert. Mettez la puissance de Gallagher au service de votre communauté et laissez-nous vous aider à affronter l’avenir avec confiance.  

Pour plus d’informations, visitez notre page Web sur services d’avantages sociaux et assurance commerciale